Éditer un texte dans Comodo Dragon

Salut, j’utilise maintenant Comodo Dragon comme navigateur par défaut car il est ultra rapide, je l’utilise aussi pour ouvrir des images et pour ouvrir des fichiers textes… mais j’aimerais savoir s’il y a un moyen pour éditer un texte ouvert avec Dragon ? Simplement effacer et écrire sur ce texte ?

J’ai déjà écrit en utilisant une page vide sur Firefox mais j’ai oublié comment j’avais fait…

Merci.

Je ne suis pas sûr de compendre la question: tu parles bien de fichiers txt, pas html, quel intérêt de les ouvrir avec un navigateur?

Par ailleurs, je ne connais pas Comodo Dragon, mais en règle générale un navigateur n’est pas capable d’éditer des fichiers, ne faudrait-il pas, si l’on veut, et même si c’est une démarche curieuse, éditer du même coup de fusil txt et html s’adresser à un éditeur html (par exemple kompozer si l’on veut rester dans le freeware?).

Salut, pour moi cela a beaucoup d’intérêt… Je vais reformuler ma question autrement ; Est-t’il possible d’écrire dans un onglet page vide ?

Je veux écrire dans mon navigateur et je veux ce qu’il y a de plus basic possible… pouvoir effacer et écrire. Firefox possède des modules qui le permettent mais jamais en premier plan… de plus, de me souvien avoir déjà pu écrire dans une page vide dans Firefox, mais je ne me rapelle plus comme j’avais fait.

Je suis certain qu’il y a une possibilité simple d’écrire sur une page vide.

A ma connaissance, il n’est pas possible d’écrire dans un onglet vide tout comme pour firefox et les autres navigateurs sauf par addon.
Les navigateur internet sont avant tout conçu pour lire et traduire une page html, en aucun cas pour éditer du texte.
Pour écrire, on se tournera vers un éditeur de texte qui est réellement conçu pour ça et sans aucun doute bien plus performant.

Il n’est en effet pas possible d’éditer du html par défaut dans Firefox.
Il faut un addon: Firebug.

Je continue à ne pas trop voir l’intérêt d’éditer du html dans un navigateur à la volée d’autant (heureusement…) qu’on ne peut le faire que “offline”.

Dans ce dernier domaine, les puristes le font avec un éditeur de texte sophistiqué: Notepad+ fait très bien le job.

Il existe malgré tout quelques navigateurs intégrant un éditeur html: Amaya, Seamonkey, Mozilla (anciennes versions 1.7.x, pas Firefox).

Comme Kompozer qui lui est “standalone” et que j’ai déjà évoqué, l’édition html est wysiwyg et conviviale, et bien qu’assez rudimentaire, convient à la plupart des besoins personnels simples.

Aucun de ces produits ne permet par exemple, j’ai en ce moment le problème en écrivant un cours à visée professionnelle, de gérer convenablement des caractères spéciaux simples (opérateurs mathématiques, alphabet grec, formules de fonction, LaTex), mais j’ai continué à utiliser Kompozer plutôt que NamoWeb ou Dreamweaver (j’ai pourtant une licence de chaque) qui sont des usines à gaz, plus particulièrement le dernier que le citoyen lambda met plus de temps à prendre en main qu’à utiliser.

A noter tout de même pour les écritures scientifiques que NamoWeb, même si les puristes contestent son code html “pas propre”, est le seul de ces logiciels à ma connaissance à nativement écrire LaTex en mode wysiwyg.

Puisqu’on parle de code html même plus “pas propre”, mais carrément dég…, notons que Microsoft Word (et peut-être Open Office, je n’ai pas testé cette potentialité?) supporte à la fois texte et html d’un coup de fusil.

Notons enfin que, comme d’habitude, la “bible” des freewares à cet effet se trouve chez Framasoft.

;D Mais sinon il fait parti des meilleurs, c’est d’ailleurs aussi ce que j’utilise pour tout, il est surtout polyvalent puisqu’il met en couleur beaucoup de codes.

Là par contre, je ne suis pas d’accord, il ne s’agit pas de freeware, mais de projets open source uniquement.

Salut, j’ai finalement trouvé comment éditer un texte dans un navigateur - sans module - à partir d’un simple code : javascript:void(document.designMode=‘on’);

Il suffit de marquer cela dans la barre d’adresse et entrer (pour Firefox, je dois entrer deux fois), ensuite modifier ce que l’on veut dans le texte, et puis enregistrer son travail… Nous pouvons aussi changer la police d’écriture pour le texte seulement ;

Méthode pour Firefox : “Outils → Options → Contenu → Polices et couleurs → Avancé → Largeur fixe”.

Méthode pour Dragon : “Outils → Options → Options avancés → Contenu Web → Modifier police & langue → Police à largeur fixe”.

Il est donc possible d’écrire dans un onglet vide - ainsi que dans n’importe quelle page web - de cette façon.

Merci de m’avoir accordé de votre temps.

Dont acte (sur une page, sans mot nul ni rayé).

Curieux que Firefox/Noscript n’intercepte pas javascript écrit au kilomètre dans la barre d’adresse, et il m’a personnellement suffi d’entrer une seule fois.

Cela dit, et sans même parler d’autres critères de mise en forme, je dois modifier à chaque fois dans les options la police, sa taille, ses couleurs…, ça reste quand même très exotique, ton truc.

Ce n’est pas exotique, c’est très basic… je ne modifie qu’une seule fois ma police d’écriture et garde la même pour tous mes textes, celle que je préfère. Même chose pour la taille. Je n’utilise jamais de couleur quand j’écris, ni de rayure, ni de mot en gras, perso je balance tous ces boutons quand je le peux, j’aime que cela reste “naturel” comme si j’écrirais un texte au crayon. De plus, même si j’aurais besoin de mises en forme, je téléchargerais une barre d’outil dans les modules Chrome ou Firefox qui me donne le nécessaire (il y en a beaucoup).

Ce n'est pas exotique, c'est très basic... je ne modifie qu'une seule fois ma police d'écriture et garde la même pour tous mes textes, celle que je préfère.

Oui, vraiment “basic”.

Je suis en train de rédiger un exposé professionnel et Dieu sait que j’ai une sainte horreur des logiciels qui passent plus de temps en des fioritures inutiles et vulgaires qu’à faire leur boulot (en matière de mail, Incredimail, outre être une faille de sécurité patente, en est un exemple criant).

Mais pour véhiculer mon propos, j’ai tout de même besoin, dans la même police, de tailles différentes, de gras et italique (nul n’a le droit de déroger aux règles normalisées de mise en page, citations, bibliographie), voire de liens cliquables.

Et, s’agissant d’un travail destiné à mes subordonnés réputés eux ne pas avoir ce standard de rédaction universitaire, ça doit rester, au moins dans la forme sinon dans le fond, très “basique”.